Des militant.es allocthones ont procédé à plusieurs blocages de la voie ferrée dans « Lanaudière », sur le Nitaskinan. Les militant.es expriment leur solidarité avec le peuple Wet’suwet’en, au nord de la Colombie-Britannique, dans leur combat pour la protection de leur territoire, de la biodiversité et de l’eau.


Depuis le 30 septembre 2021, jour prétendu de la vérité et de la réconciliation, Coastal Gaslink et la GRC ont recommencé leurs attaques à l’endroit du peuple Wet’suwet’en, dans le but de forcer un projet de pipeline, avec la complicité du gouvernement canadien.

 



Une manifestante présente à un des blocages déclare :

« On devrait leur dire merci au lieu de leur envoyer la police. Ça fait 10 000 ans qu’ils protègent l’environnement, et nous en 300 ans on a complètement détruit la planète ».


Par leur geste, les militant.es allochtones affirment que le colonialisme a déjà causé assez de destruction et de souffrances, et qu’il faut que cela cesse dès maintenant. I.elles appellent à la multiplication immédiate des actions en opposition au gouvernement colonial et en solidarité avec les luttes autochtones pour la défense du vivant.


La réconciliation est morte. La révolution est vivante.

#ShutDownCanada