Depuis le début de la pandémie, de nombreuses théories du complots concernant les puissances qui dominent le monde se sont propagées sur certains forums des médias sociaux. On parle de croyances sur la Chine et le coronavirus, sur les Géants du Web et les tours 5G, sur Bill Gates et les vaccins, sur George Soros et les antifas, sur une cabale d'élites pédophiles satanistes, sur les mensonges des grands médias, etc. Ces forums sont remplis de fausses nouvelles, de « preuves » contrefaites, de faux raisonnements et de raccourcis intellectuels. La plupart des écrits qui paraissent sur le sujet se contentent donc de disqualifier ces forums et leurs participant-es en montrant le pire de ce qui s'y trouve, ou en invalidant les « preuves » données pour appuyer les théories les plus populaires. Les adhérent-es à ces théories sans fondement sont caractérisé-es comme « complotistes » et invalidé-es comme interlocuteurs ou interlocutrices valides. C'est tout. Iels sont complotistes. Iels croient des choses sans fondement. Nous l'avons démontré. Fin de l'histoire. Fin de l'histoire?

 

Je suis content que quelqu'un fasse ce travail de vérification des faits, mais je trouve dangereux de s'arrêter là. Le sujet n'est pas clos. Plein de gens ne font plus confiance aux médias, aux autorités médicales, aux gouvernements et ça se doit d'être abordé. De simplement leur dire que leurs croyances sont fausses ne mène nulle part. Je crois d'un côté que ça fait très peu pour stopper la propagation de conspirations racistes et fascisantes chez certains groupes de gens et de l'autre que ça inhibe la capacité du reste de la population à se questionner sérieusement sur ce qui sous-tend ces allégations à part les preuves réfutées. Je pense d'ailleurs que les anarchistes auraient beaucoup à apporter à ces discussions, ayant déjà de solides critiques des médias, des institutions, des riches et des systèmes qui les maintiennent au pouvoir. Pas besoin de penser que les machines servant à voter sont truquées pour penser que les élections sont une parodie de démocratie. Il suffit de comprendre la manipulation derrière l'illusion d'un choix. Pas non plus besoin de croire que Biden fait partie d'une organisation secrète de trafic d'enfants pour détester cette personne et toutes les horreurs qu'elle participe à créer. On sait hors de tout doute que certains enfants sont mis en cage entre autres à cause de Biden, il s'agit des enfants migrants détenus par exemple dans cet établissement qui vient tout juste de rouvrir.

 

Mais entendons-nous, QAnon est une réalité alternative extrêmement dangereuse basée sur des mensonges qui se propagent grâce à des manipulateurs populistes. Les gens qui en font partie s'attendent à tout instant à ce qu'énormément de gens soient arrêtés ou tués. Des politicien-nes, des journalistes, des scientifiques, des stars, des antifas, ou tout simplement des démocrates. Il y a toujours une nouvelle date qui leur donne de l'espoir (ce que Marc-André Argentino, qui étudie à Concordia et suit le mouvement de très près appelle l'Hopium). Toutefois, leur narratif se transforme de plus en plus pour laisser entendre que c'est à eux et à elles de prendre ce travail en main. Il s'en est fallu de très peu pour que des élu-es américain-es ne se fassent kidnapper ou assassiner le 6 janvier dernier, et ce dans l'objectif de maintenir un fasciste au pouvoir (je vous conseille la reconstitution du Seattle Time pour comprendre à quel point c'est passé proche).

 

Il n'en reste pas moins que certaines des personnes qui croient à ces complots ne sont ni de violents enragés, ni des fou-folles insensé-es, ni de pauvres victimes de ces manipulations. Je ne sais pas si vous saisissez à quel point iels sont beaucoup à être tombé-es « down the rabbit hole » et qui ont passé des heures, voire des journées ou des nuits entières à lire des articles sur tous ces complots. Je suis presque sûr que la majorité des gens qui lisent cet article connaissent un ou des personnes dont c'est le cas. Que vous le sachiez ou non. Et je vous assure qu'il y a parmi les adeptes de ces théories plein de personnes intelligentes et sensibles avec un esprit critique. Moi, j'ai appris tout récemment qu'une de mes amies n'avait aucun doute sur l'existence de ce culte sataniste de torture d'enfants chez les plus riches élites du monde. Et que la pandémie était un coup monté pour permettre aux géants du web d'accumuler encore plus de pouvoir sur nous. Elle n'est ni folle, ni enragée, ni naïve. Elle n'a aucune confiance en les autorités et elle a lu plein d'articles et vu plein de vidéos qui l'ont convaincue.

 

Je le répète, je crois que ces discours doivent être abordés de front. Qu'au lieu d'invalider l'ensemble de ce qui est dit et d'affubler tous ces gens d'une étiquette méprisable, on devrait trouver les ponts de communication et faire apparaître clairement les points de convergences et de divergences. La sensation de n'avoir aucun réel pouvoir politique dans le système électoral, elle est réelle. La peur du totalitarisme et de la surveillance, exprimée à travers l'idée que Bill Gates va insérer des micropuces dans nos bras à travers le vaccin, elle est réelle et légitime. Moi aussi j'ai peur du totalitarisme et de la surveillance de masse! On peut connecter là-dessus. Je ne crois pas que le virus ait été créé en laboratoire. Je fais plutôt confiance aux scientifiques qui l'assurent. Je comprends qu'une pandémie puisse tout à fait se déclarer dans ce monde-ci sans que personne n'intervienne. Ce qui ne m'empêche pas de voir à quelle point les ultra-riches ont profité de cette situation mondiale, ni de m'inquiéter de l'immense pouvoir qu'ont gagné les GAFAM de ce monde dans le processus, ni encore de répugner à quel point les États peuvent profiter de la situation pour tester toute sorte de techniques de contrôle social.

 

Je m'inquiète beaucoup de voir que l'extrême-droite est la seule interlocutrice pour beaucoup des gens qui se tiennent sur ces forums complotistes, surtout considérant comment les conspirations ont été centrales dans l'avénement de mouvements nazis et fascistes. The Protocols of the Elder of Zion, pamphlet antisémite écrit par un propagandiste russe qui affirme entre autres que les juifs kidnappent et tuent des enfants chrétiens pour ingérer leur sang, en est un exemple frappant. Pour plus de détails et des liens essentiels avec notre époque, je vous conseille fortement cet article intitulé QAnon is a nazi cult rebranded, écrit par Gregory Stanton qui « étudie et travaille à prévenir les génocides depuis 40 ans ».

 

Si les centristes semblent pour l'instant se contenter d'invalider logiquement les discours complotistes, ou de les ignorer, parfois de les condamner, on dirait surtout qu'iels attendent impatiemment que ces discours perdent de l'influence, s'affadissent et disparaissent. Iels attendent le retour à la normale. C'est peut-être aussi votre posture, consciemment ou pas, mais j'aimerais être très clair ici : il n'y a aucun signe que ces théories perdent de leur influence. Au contraire. Les personnes qui étudient le plus assidûment ce mouvement considèrent qu'il va continuer à prendre de l'expansion tant que le contexte qui l'a vu naître persiste.

 

Et tout porte à croire qu'il persistera. Le futur est précaire. Le système en place ne fonctionne pas. Le capitalisme ne cesse d'être en crise. Tout le monde a peur. Ce monde, qui est dystopique pour tellement de gens depuis si longtemps, prend maintenant des allures dystopiques pour tout le monde. À l'épicerie l'autre jour, j'ai entendu un employé qui désespérait de travailler toute la journée au milieu de plein de gens, mais de n'avoir pas le droit d'aller se promener en char avec sa blonde le soir. Il faisait remarquer aux gens à qui il parlait à quel point c'était grave et révoltant.

 

Il n'y aura pas de retour à la normale. Je ne sais pas si l'on va s'habituer aux transformations en cours et atteindre une nouvelle normalité plus trash encore que la précédente ou si on va continuer à être barouetté-es dans tous les sens, en constant état de choc, pour encore longtemps. Ce que je sais, toutefois, c'est que les gens vont continuer à chercher des réponses à leur sentiment que rien ne va plus. Qu'iels vont particulièrement être attiré-es par les réponses qui expliquent clairement et simplement le monde et qui leur donnent de l'espoir. Je crains que plusieurs des réponses qu'iels trouvent soient fascisantes. Ne sommes-nous pas capable de trouver les ressources nécessaires pour offrir d'autres visions? Il devient urgent de réussir à interagir plus activement avec les discours qui émergent hors de nos milieux. Pour que les gens qui ressentent toutes ces peurs, ces sensations d'injustice et d'impuissance face à l'état du monde nous trouvent. J'ai vraiment l'impression qu'on a plein d'idées qui aident à comprendre ces émotions, qui donnent de l'agentivité dans le monde et une communauté de sens, et qu'on devrait trouver comment l'offrir à plus de gens. Je sais que je n'invente rien, que plein de gens se demandait déjà et depuis longtemps comment faire exactement ça, mais j'espère avoir apporté une nouvelle perspective à cette question en la liant à l'émergence des théories du complot et que ça sera fécond.

 

Si vous avez des témoignages sur cette question, des réflexions, des commentaires, si vous connaissez des gens qui travaillent déjà activement dans cette direction ou si vous avez vous-même envie d'y prendre part, s'il-vous-plaît écrivez-moi : millefolium7@riseup.net