Montréal, 17 mars 2021 - La Brigade de solidarité anticoloniale Delhi-Dublin s'est réunie à soi-disant Montréal lors d'une célébration anticoloniale de la Saint-Patrick; la brigade a défié le couvre-feu pour recouvrir à nouveau la statue de la reine Victoria de peinture rouge. La statue en bronze emblématique de la reine Victoria, inaugurée en 1900, est située sur la rue Sherbrooke sur le campus de l'Université McGill.

Selon Pádraig Patel, membre de la Brigade de solidarité anticoloniale Delhi-Dublin: « Le legs brutal de la monarchie britannique est de nouveau le point de mire dans les médias. La famille royale est un symbole de racisme et de colonialisme. Oublions les distractions des célébrités, et attablons-nous à nous débarrasser de la royauté, de façon conjointe avec les mouvements pour la justice sociale».

Un autre membre de la brigade, Sujata Sands, mentionne: « Nous regrettons ne pas avoir pu déboulonner la statue ce soir, comme les personnes sympas l'ont fait en août dernier avec la statue de Macdonald ».

Un troisième membre de la Brigade de solidarité anticoloniale Delhi-Dublin, Lakshmi O'Leary, avance: « Mettez tous les members de la famille royale britannique dans une limousine et donnez-leur un chauffeur français saoul !* »

Dans les mots de la Brigade de solidarité anticoloniale Delhi-Dublin en 2019:  « La présence de statues de la Reine Victoria à Montréal est une insulte aux luttes d'autodétermination et de résistance des peuples opprimés dans le monde entier, y compris les nations autochtones en Amérique du Nord (l'Île de Tortue) et en Océanie, ainsi que les peuples d'Afrique, du Moyen-Orient, des Caraïbes, du sous-continent indien, et partout où l'Empire britannique a commis ses atrocités. Le règne de la reine Victoria représente une expansion massive de l'Empire britannique barbare. Collectivement, son règne a représenté un héritage criminel de génocide, de meurtres de masse, de torture, de massacres, de terrorisme, de famines forcées, de camps de concentration, de vols, de dénigrement culturel, de racisme et de suprématie blanche. Cet héritage devrait être dénoncé et attaqué. »

 

Attaques précédentes contre les statues de la reine Victoria à Montréal

- 20 octobre 2019 par des anarchistes anti-coloniaux:

https://www.rcinet.ca/en/2019/10/21/quebec-vandals-strike-again/

photo: https://postimg.cc/5X1kmpR7

- 17 mai 2019 par des anarchistes de mai à Montréal:

https://montrealgazette.com/news/local-news/montreals-john-a-macdonald-and-queen-victoria-statues-vandalized-again

- 24 mars 2019 par la Brigade de solidarité anticoloniale Delhi-Dublin:

https://globalnews.ca/news/5090688/queen-victoria-statue-vandalized-in-montreal/

- 24 décembre 2018 par les Lutins rebelles du père Noël:

www.facebook.com/NoBordersMediaNetwork/videos/1005478032992709 (vidéo)

- 18 mai 2018 par la Brigade Henri Paul* contre la monarchie:

https://sub.media/video/queen-victoria-statues-vandalized-in-montreal/ (vidéo)

- 17 mars 2018 la Brigade de Solidarité Anticoloniale Delhi-Dublin:

https://vimeo.com/260188932 (vidéo)

* Henri Paul était conducteur du Mercedes de luxe qui transportait la Princesse Diana lors de son accident mortel à Paris en 1997. Chaque membre de la monarchie britannique mérite un conducteur français saoul.