Nous publions les contributions ponctuelles, communiqués et publications anonymes reçus par courriel – pour autant que les publications proposées s'intègrent dans l’esprit de la plateforme sans toutefois être rattachées à un projet. Pour nous faire parvenir une publication, écrivez-nous à contrepoints-media@riseup.net.

English version

Le ressentez-vous ?

Partout sur le globe, le brouillard qui nous a voilé, qui pèse sur nous, qui nous réduit en poussière se défait enfin.

L'agenda colonial qui a donné naissance à ce faux pays est en marche, les voyous à bottes militaires, leurs alliés politiques et les entreprises cupides qui exigent du sang pour de l'argent s'agitent pour le dernier hourra alors que la planète se prépare.

Du Canada au Brésil, de la Bolivie à l'Inde, de Chicago à la Palestine, les despotes érigent des États policiers afin de sécuriser leurs richesses volées, assassinent fébrilement, écrasent et réduisent au silence. Ils le sentent aussi, ils se déplacent vers les collines et les yachts pour faire avancer leurs plans génocidaires afin d'en tirer le moindre profit et ce, à tout prix.

Pour que nous puissions survivre, nous devons les arrêter.

Ce 15 mars, nous célébrerons une fois de plus la Journée Internationale Contre la Brutalité Policière, comme nous l'avons fait annuellement pendant plus de deux décennies.

Votre colère est justifiée, le dégoût que vous ressentez est justifié, votre tristesse est justifiée. Nous sommes en colère, nous sommes dégoûtés, nous sommes tristes.

Nous existons dans un État policier colonial, qui dévore tout ce que nous pourrions être pour servir la cupidité, dont les exécutants font obstacle à notre avenir.

Lorsque la GRC a fait une descente sur les terres non cédées de Wet'suwe'ten au profit d'un projet de pipeline, il était justifié de ressentir du dégoût. Lorsque les nations indigènes exercent leur souveraineté et sont confrontées à des tireurs d'élite, des fusils d'assaut aux mains d'agents coloniaux, votre tristesse est justifiée. Lorsque vous vous sentez impuissant.es face à leur puissance, il est justifié de ressentir de la colère.

Nous devons nous battre.

Ensemble, dans la solidarité et le respect, toustes luttant pour un monde où nous pouvons toustes vivre sans peur, sans oppression et où la botte de la machine coloniale et capitaliste n'est plus qu'un cauchemar.

Cette imposture de pays est faible, ses exécutants sont ce qui nous sépare de notre avenir.

En ce 15 mars, nous devons paralyser Montréal, nous devons paralyser le Canada, nous devons faire obstacle au plan colonial, à la police raciste, aux voyous de l'immigration, toutes les mains gantées qui ont brutalisé, terrorisé, assassiné et détruit des communautés, des familles, et les espoirs d'un avenir meilleur.

Ressentez-vous cela ?
Nous sommes proches, maintenant, plus proches que jamais.

Victoire, pour nous, pour les enfants et pour un monde meilleur.

Rendez-vous le 15 mars à la Place du Canada, à 15h.

Police partout, justice nulle part : Solidarité internationale contre l'État policier et sa violence sans nom.

**Les agresseurs-es sexuels-elles ne sont pas les bienvenus-es aux activités*

Le Collectif Opposé à la Brutalité Policière
http://cobp.resist.ca
cobp@riseup.net

===============================================================

Do you feel it?

All over the globe, the veil that has clouded us, weighing on us, grinding us to dust, it is finally coming undone.

The colonial agenda that birth this false country is on the march, the jackbooted thugs, their cowardly political allies, and the greed fueled companies that demand blood for money are stirring for the last hurrah as the planet cooks.

From Canada, to Brazil, Bolivia to India, Chicago to Palestine, despots erect police states in order to secure their stolen wealth, feverishly murder, crush and silence. They can feel it too, they're moving to hills and yachts as they push forward their genocidal plans to squeeze out any last bit of profit they can, and at any cost.

For us to survive, we must stop them.

This 15th of March, we will once again be celebrating the International day against Police Brutality, as we have for the better part of 2 decades.

Your anger is justified, that disgust you feel is justified, your sadness is justified. We are angry, we are disgusted, we are sad. We exist in a colonial police state, one that devours everything we could be in order to service greed, its enforcers stand in the way of our future.

When the RCMP raid unceded Wet'suwe'ten land for the benefit of a pipeline project, it is justified to feel disgust. When indigenous nations exert their sovereignty and are faced with snipers, assault rifles in the hands of silent colonial enforcers, your sadness is justified, when you feel helpless in the face of their might, it is justified to feel anger.

We must fight.

Together, in solidarity and respect, all striving for a world where all of us can live without fear, oppression, where the boot of the colonial and capitalist machine is but a long past nightmare.

This fakery of a country is weak, its enforcers are what stand between us and our future.

On this 15th of March, we must shut down Montreal, we must shut down Canada, we must shut down the colonial plan, the racist police force, the immigration enforcement thugs, every gloved hand that has brutalized, terrorized, murdered and destroyed communities, families, and the hopes of a brighter tomorrow.

Do you feel that?

We are close now, closer than we have ever gotten

Victory, for us, for the children, and for a better world.

See you on the 15that Canada Place at 3:00 pm.

Police everywhere, justice nowhere: International solidarity against the police state and its unspeakable violence.

**Sexual abusers are not welcome to the activities*

The COBP

cobp@riseup.net
http://cobp.resist.ca

 
--
*En tant qu'organisation nous reconnaissons que on est sur le territoire Kanien'kehá:ka non cédé Tio'tia:ke, ici sur l'île de la Tortue et que nous exprimons notre solidarité envers les communautés autochtones locales et mondiales qui luttent pour leurs droits. * Collectif Opposé à la Brutalité Policière ==514-395-9691 == cobp@riseup.net
--
*En tant qu'organisation nous reconnaissons que on est sur le territoire Kanien'kehá:ka non cédé Tio'tia:ke, ici sur l'île de la Tortue et que nous exprimons notre solidarité envers les communautés autochtones locales et mondiales qui luttent pour leurs droits. * Collectif Opposé à la Brutalité Policière == 514-395-9691 == cobp@riseup.net