Les Mains Pleines est une initiative qui a vu le jour au début du mois de novembre dernier. Elle consiste en une série d’ateliers pratiques ayant lieu un lundi sur deux à l’Achoppe. Elle nait de la communion de trois désirs: développer l’autonomie, se trouver et habiter l’Achoppe.

Développer l’autonomie collective

La proposition de l’autonomie nous semble la plus sensée pour faire face à l’époque. Déserter le monde, c’est apprendre à en habiter d’autres : ceux qui restent à construire. Développer l’autonomie au sein de la métropole nécessite le partage de toutes ces techniques. Celles qui nous permettent d’exister, de façonner nos vies. Ces vies qu’on veut bâtir, de nos propres mains, loin du désastre de l’économie et de la marchandise, pour apprendre ensemble à vivre mieux.

Se trouver

Nous voyons ces moments comme des moments joyeux de rencontre, d’apprentissage collectif et d’échange, permettant d’assurer une certaine régularité à nos rendez-vous. La formule pour laquelle nous avons optée jusqu’ici est celle du souper collectif, car nous voulions dépasser le mode froid de la conférence, pour en faire un moment convivial, de partage et de mise en commun. Nous espérons aussi voir ces moments comme un point de départ à l’élaboration de nouvelles amitiés politiques.

Habiter l’Achoppe

L’été dernier, le bâtiment abritant l’Achoppe a été acheté par la communauté afin d’y faire naitre un centre social autogéré. L’Achoppe attire déjà des projets de toutes sortes comme des soupers populaires, des spectacles, des conférences et des rassemblements politiques. Le projet des Mains Pleines veut participer à l’effort de construction du centre social, en permettant à la communauté de se familiariser avec le lieu, de donner l’envie de s’y impliquer et de l’habiter. Il veut aussi permettre aux non-habitués de découvrir les lieux, d’y trouver un point de chute, y rencontrer des gens et permettre d’étendre le réseau.

Avoir les Mains Pleines, c’est dérober la technique aux technicien.n.e.s, se munir des outils nécessaires à l’élaboration de nos vies partagées, donner couleur et forme à ces idées auxquelles on tient tant. Avoir les mains pleines, pour apprendre à vivre sans eux.

Programmation d’hiver

3 février : médecine chinoise : utilisation du moxa

17 février : sérigraphie

2 mars : couture

16 mars : agriculture urbaine

30 mars : électricité

13 avril : photographie

 

Un lundi sur deux à l’Achoppe (1800 Letourneux)

18h (On vous invite à arriver d’avance pour nous jaser et nous aider à cuisiner le souper! L’Achoppe ouvre ses portes à 16h les lundis!

N’oubliez pas d’aller aimer notre page facebook

Nous vous attendons en grand nombre!

À très bientôt!