La CLAC

 

www.clac-montreal.net

 

English follows.

La Convergence des luttes anticapitalistes (CLAC) fut établie en janvier 2011, à partir de certains comités de la CLAC-2010 qui, elle, avait été crée par une convergence d'individus et de groupes anticapitalistes en janvier 2010 afin de coordonner une mobilisation anticapitaliste en vue des sommets du G8-G20 en Ontario.

À certains égards, mais sans affiliation formelle, la CLAC-2010 était une continuation de divers efforts menés au cours de la dernière décennie pour faciliter la collaboration et la coopération entre différentes initiatives anticapitalistes à Montréal, dont le Bloc AMP-Montréal, actif au cours des dernières années, qui avait animé certaines mobilisations, (contre la rencontre du PSP à Montebello, contre la parade du Royal 22e Régiment à Québec en 2007, contre les célébrations du 400e anniversaire de Québec, contre le relais de la torche olympique, etc.).

La CLAC d'aujourd'hui n'est pas une suite directe, mais est inspirée de la Convergence des luttes anticapitalistes de 2000-2006, créée au départ pour mobiliser contre la ZLÉA et le Sommet des Amériques de Québec en avril 2001.

La CLAC opère avec un mode de fonctionnement anti-autoritaire, sur la base des principes de l’Action mondiale des peuples (AMP). Elle a été conçue comme un espace de convergence et de coordination pour la gauche anticapitaliste radicale. Le vote individuel constitue la base décisionnelle de la CLAC, mais nous recherchons activement l’appui et la participation des groupes de base à nos campagnes et mobilisations.

La CLAC a le mandat de porter le discours anticapitaliste par l’organisation de campagnes et de manifestations, dont celle du 1er mai anticapitaliste chaque année. La CLAC organise également des assemblées anticapitalistes mensuelles.

Après le sommet du G8-G20, la CLAC a consacré beaucoup de ressources à accompagner les centaines de personnes arrêtéEs à Toronto en juin 2010, que ce soit au niveau juridique, logistique, politique ou financier. À l'été 2010, plusieurs manifestations et événements ont eu lieu à Montréal pour dénoncer la répression sauvage des forces policières à Toronto.

Par la suite, la CLAC a continué d'organiser les campagnes du 1er mai anticapitaliste et d'appeler à des rassemblements contre différents sommets du G20 (Corée 2010, France 2011). Depuis ce temps, nous avons organisé différentes manifestations contre le Grand Prix de Montréal, la Conférence de Montréal, le Parti conservateur, le règlement P-6, etc. Aussi, nous organisons régulièrement des contingents anticapitalistes lors de manifestations contre les coupures dans les services publics, contre la destruction de l'envrionnement ou lors de manifestations étudiantes. Nous avons initié des déclarations collectives contre la répression politique telles celle contre l'escouade GAMMA ou celle contre le règlement P-6.

Un volet important de notre travail est l'éducation populaire et ce qu'on appelle « l'agitation-propagande ». Depuis 2011, nous avons sorti 6 journaux tirés à des milliers d'exemplaires. Nous avons aussi sorti une anthologie de la dizaine de brochures éditées en 2012 et 2013. Cette anthologie a été lancée en décembre 2013 lors de notre Gala humoristique « Hommage aux crosseurs ». Nous avons aussi deux ateliers disponibles, « Anticapitalisme 101 » et « Autodéfense juridique ». De plus, nous avons un site internet qui contient beaucoup d'informations et nous intervenons régulièrement dans les médias.

Nous avons un comité d'autodéfense juridique qui accompagne et conseille les personnes arrêtées dans diverses manifestations. Créé pour soutenir les arrêtéEs du G-20 en 2010, il s'est réactivé suite aux arrestations massives de la crise de 2012 et continue à lutter contre la criminalisation qui fait rage avec l'application systématique du règlement P-6 . Il travaille avec les différents comités d'arrêtéEs de nos manifs et coordonne le fonds de défense.

La CLAC fonctionne grâce à divers comités de travail comme le comité Agit-prop, le comité Mob, le comité 1er mai, le comité Autodéfense juridique et notre nouveau comité CLAC et câlins qui vise, entre autres, à prévénir les comportements non-respectueux et autoritaires (à l'aide d'outils que nous créons) et à proposer un processus en cas de conflits.

---

 

English version.

The Convergence des luttes anticapitalistes (CLAC) was created in January 2011 by merging the remaining committees of CLAC 2010. CLAC 2010 was a convergence of anti-capitalist individuals and groups who came together in January 2010 to coordinate an anti-capitalist mobilization against the G8-G20 Summit in Ontario.

In various ways, though there was no formal affiliation, CLAC 2010 was the continuation of a variety of efforts made over the past decade to coordinate and facilitate cooperation among the diverse anti-capitalist initiatives in Montreal, such as PGA-Bloc Montreal. The PGA-Bloc was active in coordinating mobilizations against the SPP in Montebello, the Royal 22nd Regiment military parade in Quebec City in 2007, the 400th anniversary celebrations in Quebec City, the Olympic torch relay, and more.

While the link is not direct, today's CLAC was inspired by the Convergence des luttes anticapitalistes (Convergence of Anti-capitalist struggles) from 2000 to 2006, initially created to mobilize against the FTAA and the Summit of the Americas in Quebec in April 2001.

CLAC works on an anti-authoritarian basis and according to the People's Global Action (PGA) hallmarks. It was conceived as a space of convergence and coordination for the anti-capitalist radical left. The decisional basis of CLAC Montreal is individual voting, but we actively seek the support and participation of grassroots groups in our campaigns and mobilizations.

CLAC pushes an anti-capitalist analysis through the organization of campaigns and demonstrations, such as the annual Anti-capitalist May Day. CLAC also holds anti-capitalist assemblies every month.

After the 2010 G8-G20 Summit, CLAC put a lot of resources into accompanying hundreds of people who were arrested in Toronto in June 2010; providing them with legal, logistical, political, financial and personal support. In the summer of 2010, many protests and events took place in Montreal to protest the brutal repression by police in Toronto.

Despite this heavy load, CLAC continued to organize campaigns around the Anti-capitalist May Day and call rallies against the various G20 summits (Corée 2010, France 2011). It also denounced the SPVM's creation the GAMMA squad and its activies and organized a demonstration against the Young Conservatives Conference in Montreal. It the past year, it published several journals and called for anti-capitalist contingents, especially in the context of the student strike and social crisis of spring-summer 2012. In June 2012, CLAC called for disruption of events around the Grand Prix, the perfect symbol of turbo-capitalism, organizing a protest against its opening cocktail party which helped disrupt the party of this crass elite.

CLAC also functions through a working group structure. Currently, the Agit-Prop Committee is helping to spread anti-capitalist ideas through a journal, press releases, posters, stickers and website, but is also seeking other ways to get these ideas out. The Legal Self-Defence and Support Committee reformed following the arrests during May Day, the Grand Prix and the student strike / social conflict, when thousands were arrested.